menu Menu
place 120 rue Adrien Lemoine - 95300 PONTOISE
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La plagiocéphalie : Un point sur le syndrome de la tête plate du tout petit.

La plagiocéphalie : Un point sur le syndrome de la tête plate du tout petit.

Le 05 janvier 2019
La plagiocéphalie du nourrisson : Syndrome de la tête plate. Qu'est ce que la plagiocéphalie positionnelle postérieure ? A quoi est-elle due ? Que faire lorsque ce que mon bébé a le crâne aplati ? La clé, c'est le mouvement !

La plagiocéphalie : Qu'est ce que c'est ?

On appelle plagiocéphalie le fait d'un aplatissement de la tête de bébé. Celui ci peut être sur l'arrière du crane, d'un coté ou des deux, et peut, dans des cas plus avancés, toucher le massif facial créant une asymétrie au niveau du visage (Front plus avancé d'un coté, orbite rétrécie,...).

Les causes de la plagiocéphalie :

Les causes de cet aplatissement peuvent être intra-utero (pendant la grossesse) avec des tensions ou des positions contraignantes ou post accouchement. Dans le second cas, pour les plagiocéphalies simples, on remarque souvent l'association avec un torticolis (congénital ou secondaire) qui contraint l'enfant à positionner sa tête toujours du même coté, essentiellement lors des phases de sommeil sur le dos. La malléabilité du crâne des tout petits tend alors à aplatir la zone sur laquelle l'enfant s'appui le plus.

La plagiocéphalie : Que faire ?

Une consultation médicale ainsi qu'ostéopathique permettra d'objectiver la présence de restriction de mouvement et de lever les éventuelles tensions qui rendent l'amplitude de mouvement naturel de bébé moins homogène.
La position de sommeil sur le dos n'est évidemment pas à écarter, ayant fait ses preuves dans la diminution des morts subites du nourrisson. Il est cependant important de faire varier les positions de l'enfant dans les phases d'éveil (toujours sous surveillance) afin de stimuler le mouvement et de développer le développement musculaire. Pensez à stimuler bébé des deux cotés en lui parlant, en changeant le coté d'appui du crâne lors des phases de sommeil et en variant la position du lit ! Cela permettra de rendre plus homogène le développement musculaire du cou et rendra plus facile pour l'enfant la mobilisation de sa tête dans tous les sens.

La clé, c'est toujours le mouvement ! Évitez également les positions prolongées dans les transats, coussins cocons et cales bébé qui bloquent l'amplitude de mouvement de bébé.

Selon l'avancée de la plagiocéphalie, les prises en charges seront différentes. Prise en charge au plus tôt, dès les premiers signes, les plagiocéphalies s'enrayent très bien, bébé retrouve une meilleure mobilité le crâne retrouve souvent une forme plus homogène ! 

close
expand_less